Petitstirages.com !
Petitstirages.com !
Petitstirages.com !Petitstirages.com !Petitstirages.com !Petitstirages.com !
Inscription client  |  Espace membres |  Livraison |  Contact |  Conditions de vente  
Petitstirages.com !
Petitstirages.com !
Petitstirages.com !
Petitstirages.com !
Petitstirages.com !
Petitstirages.com !
Petitstirages.com ! Biographie

Gotlib << retour
Petitstirages.com !  Gotlib
Marcel Gotlieb est né le 14 juillet 1934 à Paris. Enfant, il passe le plus clair de son temps à gribouiller sur les murs de l’appartement familial. Après une scolarité sans encombre, il se partage entre différentes activités : il est comptable à l'Office Commercial Pharmaceutique le jour, élève aux Arts Appliqués où Georges Pichard lui enseigne le dessin publicitaire le soir, et comédien de théâtre amateur le dimanche. Le théâtre ne retiendra pas son nom. En revanche, il répète chez un copain dont le père dessine une vie du Christ pour "Le Pélerin". Bouche bée d'admiration, galvanisé par cet exemple, Marcel Gotlieb, dit "Gotlib", devient lettreur en 1954 à l'agence "Opera Mundi", puis chez "Edi-Monde" jusqu'en 1959. Après 28 mois de service militaire en Allemagne, il conçoit plusieurs albums de coloriage pour enfants avec une certaine Claudine (d'où la signature Mar-Clau) et dépose en 1962 un dossier chez "Vaillant" (futur "Pif Gadget"), se marie avec Claudine, et part en vacances sans prévenir. A son retour, il est prié de livrer une page par semaine à "Vaillant". Il y dessine "Gilou, Klop, Puck et Poil", mais surtout les personnages de "Nanar, Jujube et Piette", série dans laquelle apparaît comme personnage secondaire "Gai-Luron", qui finira par piquer la vedette à tout le monde et qu’il animera jusqu’au début de l’année 1970, passant ensuite la main au jeune dessinateur Henri Dufranne. Mais ce qui l’obsède, c’est "Pilote". Il en rêve la nuit sans oser y aller. De temps en temps, il appelle la rédaction et raccroche. Enfin, mort de trac, il s’y présente un jour de 1965 avec un échantillon de son labeur, six pages racontant les affres d’un dessinateur d’humour. Il n’y croit pas beaucoup mais "Pilote" le publie et René Goscinny lui propose de travailler avec lui sur les "Dingodossiers", une série du même style que "Mad", dont ils sont tous les deux de fervents supporters. Honoré et ravi, Gotlib s'embarque pour deux ans et demi de "Dingodossiers", 30 mois pendant lesquels Goscinny lui fait dessiner des centrales électriques, des phares bretons et un tas d'embouteillages, alors que le simple fait de décalquer un boulon ou un pneu le plonge dans des abîmes d'angoisse. D'autre part, ses copains s'inquiètent : on est à l'époque des héros comme "Tarzan" ou "Tintin" et ce style de BD ne semble mener nulle part. Pourtant, quand Goscinny le pousse à continuer seul, c'est sur la lancée des "Dingodossiers" qu'il crée "La Rubrique-à-brac", série avant-gardiste née en 1968 et devenue mythique. Parallèlement, il collabore avec Mandryka ("Clopinettes"), Alexis ("Cinémastock") et crée "Hamster Jovial" dans "Rock and Folk". Il travaille également avec Giraud, Druillet et Lob avec lequel il crée "Superdupont" en 1972. A la sortie du premier album en 1977, il recevra deux coups de fil : le premier est de Coluche pour lui dire qu’il souhaite incarner le héros superfranchouillard dans un éventuel futur film, et le second de Savary qui souhaite le monter en pièce de théâtre (ce qui sera fait en 1982). La même année, il lance "l’Echo des Savanes" avec Bretécher et Mandryka. Et en en profite pour se défouler en parodiant les thèmes tabous et sérieux comme Dieu, le sexe et la scatologie dans le seul but de faire rigoler les copains et sa crémière. En réalité, l’explosion de l’Echo des Savanes éclabousse largement le monde de la bande dessinée et débouche sur la création d’un tas de fanzines et autres “territoires libérés”. C'est aussi en 1972 que Gotlib incarne un gardien de prison dans "L'An 01" de Gébé. En 1975, sur le tournage de "Les Vécés étaient fermés de l'intérieur", film de Patrice Leconte (avec Coluche et Jean Rochefort) dont il est le co-scénariste, il distribue fièrement le n°1 de "Fluide Glacial" mensuel édité par les éditions "Audie", qu'il vient de fonder avec son copain d'enfance Jacques Diament. "Fluide Glacial", où il crée les aventures dégoûtantes de "Pervers Pépère" en 1981, tout en signant une foule d’éditos hilarants tout en abandonnant progressivement le dessin. Co-scénariste du film de Pierre Tchernia, "Bonjour l'angoisse", en 1988, il obtient le Grand Prix du Festival d'Angoulême en 1991. En 1993, il publie chez son autobiographie d’adolescence chez "Flammarion" : "J’existe, je me suis rencontré". Quelques années plus tard, il concrétise un rêve d’enfant en réalisant pour "Canal +" une série d’animation "culturelle" qui met en scène la coccinelle de la "Rubrique-à-Brac" parmi des œuvres d’art mondialement réputées. Maintenant, Gotlib jouit de vacances bien méritées tout en continuant d’exercer son humour dans le domaine de l’illustration ... et il est très heureux que les "Inédits de Gai-Luron" de Dufranne sortent enfin !

En vente sur PetitsTirages.com ( Gotlib) :
Gai-Luron ... ou la joie de vivre ... - Inédits, Opus 1 (Les)
Gai-Luron ... ou la joie de vivre ... - Inédits, Opus 2 (Les)


Inscription client  |  Espace membres |  Livraison |  Contact |  Conditions de vente  
© Copyright 2017, PetitsTirages.com , ALL RIGHTS RESERVED
Petitstirages.com ! Nouveautés Petitstirages.com ! A paraître Petitstirages.com ! Index des éditeurs Petitstirages.com ! Index des auteurs Petitstirages.com ! Panier de commande Petitstirages.com ! Qui sommes-nous ? Petitstirages.com ! Affiliation éditeurs Petitstirages.com ! Accueil